BAES nyctalope B72 , autopsie, modifs, valeur sentimentale

=> A vos fer à souder ^^ :) ! Des questions en rapport avec un projet ou une de vos réalisation . Une réalisation/projet, à nous présenter au fur et à mesure de sa réalisation.
Rubrique spéciale "Réalisations finies".
MERCI DE NE PAS CRÉER UN DOUBLON DANS LA RUBRIQUE DE DESSOUS.
zeltron
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 3297
Enregistré le : 15 oct. 2006, 20:05
Localisation : planète terre
Contact :

BAES nyctalope B72 , autopsie, modifs, valeur sentimentale

Message non lu par zeltron » 08 juin 2008, 13:32

Bonjour,

sous ce titre explicite quoique peut être curieux pour le dernier mot (quelle peut bien être la valeur sentimentale d'un bloc autonome d'éclaiorage de secours d'occasion !?) et suite à un échec de transmission à un correspondant intéressé par ces appareils , je me permet de "présenter" ici et en détail un bloc Nyctalope B72 (un des plus anciens BAES en ma connaissance ) et les modifs que j'y ai apportés

Tout dabord, et pour le lecteur non initié qui ne voit pas ce que c'est et à quoi ça sert, je suggère de faire un clic droit (oui, le bouton de droite de votre mulot) sur le lien que voici http://www.forum.led-fr.net/forum/viewt ... f=34&t=614 puis sur l'item "ouvrir dans une nouvelle fenêtre (ceci sur PC ... j'ignore la manip sur MAC )

Ensuite venons en au BAES Nyctalope B72 :
Ce bloc autonome datant des années 1970 est un des plus anciens que je connaisse (du moins en blocs autonome à electronique embarquée) c'est un bloc à incandescence 30 lumens , assez encombrant pour ses caractéristiques ...
bloc nyctalope ferme.JPG
j'ai ouvert ce bloc pour en remplacer les accumulateurs (depuis bien longtemps HS ! des accus vieux de trente ans n'ont de toute facon aucune chance de refonctionner correctement ) et y apporter quelques modifications ...
En constatant un certain nombre de particularitées de construction , notamment celle que le circuit imprimé sert à la fois de suupport , de diffuseur , et ...bien sur de circuit imprimé
en effet le recto , ou sont implanté habituellement les composants , est lisse et dépourvu de composants mais recouvert d'un film blanc faisant diffuseur , et recoit les douilles
bloc nyctalope ouvert.JPG
tandis que tous les composants , qui au passage sont quasiment tous d'origine francaise contrairement a ce qui se fait maintenant ( relais PLP, resistances Sovirel, condensateurs Cogeco , semiconducteurs COSEM) sont soudé coté cuivre du circuit , non percé , tandis que le transformateur d'alimentation est lui aussi coté cuivre, fixé de biais (pour un gain de place pour les autres pièces )sur un support en plastique
bloc nyctalope chassis.JPG
les travaux et modif effectué ont consisté à :

-remplacer les anciens accus "Voltabloc" par des SAFT modernes 1,2V 4Ah
-remplacer la lampe témoin par une LED verte + résistance série 820 ohms
-ajouter une prise CEE 22 et deux boutons marche arret

A suivre ...
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

BAES nyctalope B72 , autopsie, modifs, valeur sentimentale

Publicité

Publicité
 

zeltron
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 3297
Enregistré le : 15 oct. 2006, 20:05
Localisation : planète terre
Contact :

Re: BAES nyctalope B72 , autopsie, modifs, valeur sentimentale

Message non lu par zeltron » 08 juin 2008, 13:54

La suite...
bloc nyctalope ampoule-led.JPG
(la 820 ohms série est placée coté cuivre, le tout remplace une lampe 12V 40mA tres souvent grillé de par la finesse de son filament)
bloc nyctalope ar.JPG
Un socle de prise CEE22 a été monté au dos pour recharger le bloc en tant que lampe portative , avec un cordon d'alimentation de PC
(si on veut revenir a l'utilisation en fixe, il est toujours possible de visser l'appareil au mur et brancher le secteur au "domino" prévu )

Quand à la valeur sentimentale que j'attache à ce bloc, elle vient du fait que, dans mes jeunes années , il y avais les même dans un stade, à Cusset , et que je les avais "reluqué" apres avoir gardé de bon souvenirs des courses effectué sur la piste du dit stade , ou j'avais fait d'honnête résultats ( à l'époque c' étais pas du fond mais plutot de la vitesse, sur 400 mètres (et c'étais sur une piste en cendrée ...de nos jours la plupart des piste d'athlétisme sont en tartan ) ...tout en étonnant certain de mon intéret pour l'électronique et les B A E S (entre temps les BAES Nyctalope du dit stade ont été remplacé par des blocs modernes ) et j'ai retrouvé, par hazard, les mêmes blocs Nyctalope (dont celui présenté ici) dans une brocante ...


A "manu" : si il me lit ici et si ça ne marche pas par e-mail, qu'il essaye les MP , ou de répondre directement ici (si la réponse est à caractère général et pas trop personnelle)

a tous : si intéressé par plus de détails sur ce bloc, ou par savoir comment modifier d'autre blocs , ne pas hésiter à me questionner et à alimenter ce topics

zelt
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ribrack
Rang "3 LEDs"
Rang "3 LEDs"
Messages : 104
Enregistré le : 22 mars 2008, 16:47

L'esprit de la course se cache partout où il peut...

Message non lu par ribrack » 08 juin 2008, 15:00

...y compris apparemment dans ces fameux Nyctalope que je crois avoir croisé
moi aussi en divers lieux. Ceci me rappelle que dans un contexte de compét
j'ai définitivement Nikémaclop.

Les blocs secours, à défaut de pouvoir témoigner, ont-ils une âme ?

Je garde pour info principale de mes présentes lectures sur nos antiques
blocs secours qu'il serait toujours temps, à priori, d'en LEDiser certains.

Je t'ai envoyé un petit MP Zeltron mais comme c'est mon premier
de tous, je ne suis pas sûr qu'il n'ait pas échoué.
A+

zeltron
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 3297
Enregistré le : 15 oct. 2006, 20:05
Localisation : planète terre
Contact :

Re: BAES nyctalope B72 , autopsie, modifs, valeur sentimentale

Message non lu par zeltron » 08 juin 2008, 17:28

Bonjour,

naon, il n'as pas échoué ...ton MP !

Je ne savais pas trop quoi y répondre, et entre temps les admin ont "déplacé le bar" et posté des réponses

... Par contre, et pour des raisons mystérieuses, ce sont les e-mails qui étais censé répondre à ces MP qui , eux ... ont échoués !

@ Manu : merci au passage pour la doc "TEF8301.PDF" (doc d'un bloc autonome "d'ambiance et d'évacuation" à fluorescence équivalent à celui qui me faisais poser quelques questions)

@ Ribrack : je ferais une réponse ultérieurement, réponse qui sera plus simple compte tenu des changements apporté , et au moins tu saura déja que ça n'as pas échoué (nota : le MP est d'un fonctionnement différent de l' e-mail , qu'il ne replace pas ... mais s'avère plus simple et plus fiable , par contre il nécessite d'être connecté à ce forum et ne fonctionne pas avec un logiciel de messagerie)


par ailleurs , et c'est marrant, certains ont déja parlé de "nique-ta-clope" suite à des conversations relative à ces blocs "nyctalope" bien avant que ce topics soit mis en ligne ! ! !
(et bien longtemps, du temps de nos jeunes années, et des espèces de pétards , sous forme de minuscule plaquettes contenant un explosif, qu'on dissimulais dans le tabac des cigarettes et qui "niquais-la-clope" lorsque le tabac incandescent atteignais le dit pétard !)

Comme quoi ça peut mener à tout et à des choses innatendues, l'enledisation de "blocs de secours" (et pas enlaidisation ...de ces appareils parfois déja relativement laids )

Comme quoi, quand on pense que ces blocs n'interesse personne ce n'est pas tout à fait vrai !

Zelt

zeltron
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 3297
Enregistré le : 15 oct. 2006, 20:05
Localisation : planète terre
Contact :

Re: BAES nyctalope B72 , autopsie, modifs, valeur sentimentale

Message non lu par zeltron » 08 juin 2008, 23:31

rebonjour,

me revla pour revenir à ce bloc et parler technique ... pour l'ajout des boutons marche et arret (ça interessera tous ceux qui veulent l'utiliser en lampe portative , en camping par exemple)
Le principe de commande du relais allumant les lampe est fort simple , c'est un dérivé du montage 3 fils à contact d'autoalimentation bien connu en electromécanique (comme les discontacteurs dit DRT des petites machines outils manuelles d'atelier ) sauf que c'est un transistor qui joue le rôle du contact d'autoalimentation (un BCW90C )

Pour la commande manuelle il suffit de cabler deux boutons poussoirs (à impulsion, contact non maintenu quand on relache le bouton) un entre la piste B du circuit imprimé (laquelle est relié d'origine par un bout de fil rigide à un bouton interne d'extinction) à l'emmetteur du BCW90C (ce bouton sert à la fonction "arret" ) et un autre entre le collecteur et l'emmetteur ( shuntant c et e ) du transistor BCW90C (ce bouton sert à la fonction "marche" )
Il n'y as plus qu'a fixer les boutons à l'extérieur du bloc ...

(Voilà, c'est simple ... au passage, si il est facile de comprendre et modifier le circuit d'un bloc ancien, c'est pas toujours aussi évident avec les blocs modernes équipé d'un microcontrôleur ou autre circuit ASIC qui fait tout ...et ou il faut trouver , souvent sans schéma, quelle tension envoyer à quelle entrée du microcontrôleur ou circuit ASIC (sans le détruire!) pour allummer et éteindre manuellement un bloc prévu pour n' être qu'automatique !)

zelt

ribrack
Rang "3 LEDs"
Rang "3 LEDs"
Messages : 104
Enregistré le : 22 mars 2008, 16:47

Mais alors, Zeltron....

Message non lu par ribrack » 09 juin 2008, 01:03

Supposons que le patriarche d'une paisible famille utilise en vancances un bloc secours. Si j'ai bonne mémoire c'est
indiqué dessus "SORTIE" en lumineux et je veux bien croire que ça éclaire un peu, c'est même un peu de sa vocation
première. Il la plaque au dessus de l'entrée de son camping-car ou de son mobil-home. Il fait nuit, chaud, les grillons
grillonent. Maintenant les parents vont à la douche, les enfants assistent à un petit spectacle. Et pan, alerte incendie,
vent de panique, évacuation précipitée, et vla ti pak toul monde, apercevant le bloc "SORTIE" s'engouvre dans lcamping-
car de la sainte famille ! Je tiens mon gag cinématographique.
Bof...... tu as raison de ne pas rire, et puis je ne veux me moquer de quiconque.
Par moments, je suis immature... (Je fais mon syndrome Peter Pan). C 'est l'âge...

Sans transition, j'ai fait cet après midi, après la victoire de l'extra-terrestre, (j'aimerais l'avoir pour gendre) une petite brocante de
quartier à Malo les Bains et j'ai trouvé une grande et belle lampe d'atelier, à incandescence 500w 110v, toute neuve avec sa grosse
douille à vis + patère laiton en céramique et aussi des interrupteurs et prises de grand gabarit. Le tout 2 euros. Je pense qu'elle doit-
être des années 50-60, vu sa forme moderne (comme une vulgaire 60W conventionnelle d'aujourd'hui mais en deux fois plus long et large),
alors que la plupart des ateliers étaient alors déjà équipés en réglettes fluorescentes. Ce qui fait son intérêt, c'est sa taille. Elle surprend.
Par contre, les inters (deux gros va et vient) et prises trahissent l'ancienneté. Rien n'indique formellement qu'ils sont assortis à la lampe.

ffernandez
Nouveau membre !!!
Nouveau membre !!!
Messages : 3
Enregistré le : 25 oct. 2017, 21:20

Re: BAES nyctalope B72 , autopsie, modifs, valeur sentimentale

Message non lu par ffernandez » 25 oct. 2017, 21:37

J'adore ;)

Répondre