Formes des filaments des lampes à incandescence

Discutez des sources lumineuses non LED ainsi que des luminaires anciens
zeltron
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 3298
Enregistré le : 15 oct. 2006, 20:05
Localisation : planète terre
Contact :

Formes des filaments des lampes à incandescence

Message non lu par zeltron » 13 sept. 2009, 14:14

Bonjour,

ce topics a pour but de présenter les différentes formes de filaments de lampes à incandescences, dont certaines n'existent plus, et d'autres sont voué (hélas) à disparaitre progressivement , avec l'arrêt de la vente de ces lampes et leur remplacement par d'autres types de sources lumineuses...

Ces lampes avaient, certe , le défaut de consommer beaucoup d'énergie, de chauffer énormément, et d' être fragiles ...mais l'avantage d' être souvent belles, de ne pas rayonner de champs électromagnétiques parasites, et de donner une lumière agréable...

A la demande de quelques membres du forum, et pour tous les lecteurs curieux , voici différent types de lampes à incandescences classés en fonction des formes de leur filaments, qui sont tres diverses et parfois assez complexes !

voici dabord les plus anciennes :

La lampe à filament de carbone en spirale :
filament spirale.jpg

C'est la forme qu'avaient les filament de lampes au carbone telle que celle de Thoma Alva Edison... forme typique des filaments de lampes de la fin du 19 eme siècle et du début du 20 eme .
(avantage : tres jolie ... inconvénient : fragilitée, et tres mauvais rendement !)

La lampe à filament en cage :
filament cage.jpg
C'est la forme typique de filament des lampes à filament de tungstène étiré , sous vide , le filament n'étais pas spiralé et tendu entre deux séries de crochets en formant une cage autour d'une colonnette centrale, ce type de lampe date de 1910 à 1925 ... quelques lampes de ce type sont refabriqué par Paulmann pour la décoration.
(avantage : tres jolie, et bonne diffusion de la lumière ...inconvénients : tres fragile, tres complexes, mauvais rendement ...)

La lampe à filament en couronne :
filament couronne.jpg
Lampes à filament spiralé et à gaz, qui ont commencé à être fabriqués dans les années 1920 , et qui se font encore actuellement, pour l'éclairage général à usage domestique ou industriel, surtout pour les moyennes et forte puissance lampes standards de 100 à 1000W ... Mais se fait aussi pour certaines lampes de 40 à 100W.
(avantage : bien meilleure soliditée du fait du nombre assez grand de crochets supportant le filament, filament plus compact , rendement lumineux amélioré ...inconvénients : le rendement reste médiocre, la lumière est moins diffuse, sauf si l'ampoule est dépolie ou si elle est entourée d'un globe ou d'un abat-jour !)

A suivre ...

zeltron
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Formes des filaments des lampes à incandescence

Publicité

Publicité
 

zeltron
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 3298
Enregistré le : 15 oct. 2006, 20:05
Localisation : planète terre
Contact :

Re: Formes des filaments des lampes à incandescence

Message non lu par zeltron » 13 sept. 2009, 14:32

La lampe à filament en feston :
filament feston.jpg
Variante de la lampe à filament en couronne , décrite ci dessus, mais avec un filament plus long, et un nombre de crochet plus grand , la plus grande longueur de filament à tension secteur égale fait qu'il est un peu souvoltée d'ou durée de vie prolongée ...et le plus grand nombre de crochets supports rend ces lampes plus résistantes , même lorsqu'elles sont soumises à des chocs et vibrations ...ces lampes sont surtout utilisé dans le milieu professionnel, pour les balladeuses de chantiers , les feux tricolores de carrefour (ou on souhaitent qu'elles durent longtemps , malgré les trépidations auquelles elles peuvent êtres soumises)
elles se font aussi , ou se sont faites, en petites puissances, pour des applications telles que lampes de machine à coudre (éclairage du plan de travail sous la machine , devant résister aux vibrations) lampes d'église , a coté du tabernacle (devant être allummées en permanence, pour symboliser la présence du christ, et durer tres longtemps ...voire topics "a coté du tabernacle")

La lampe à filament en arc de cercle :
filament arc.jpg
C'est la plus courante, fabriqué des années 1960 à nos jours, avec un filament à double spiralage , et un faible nombre de crochets, c'est la lampe standard typique bon marché , banale, encore tres utilisé quoique progressivement retiré du marché , elle est simples et ne coute pas cher , mais pas tres solide
(avantage : rendement lumineux amélioré par rapport aux précédentes , simplicitée, faible prix ... Inconvénients : le rendement reste médiocre comme toute lampe à incandescence, la lumière n'est pas diffuse et ces lampes éblouissent , a moins d'être utilisés entouré d'un globe ou d'un abat-jour, faible résistance aux chocs et vibrations du fait du faible nombre de crochets, faible durée de vie ...)

A suivre ...


Zeltron
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par zeltron le 13 sept. 2009, 21:07, modifié 1 fois.

zeltron
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 3298
Enregistré le : 15 oct. 2006, 20:05
Localisation : planète terre
Contact :

Re: Formes des filaments des lampes à incandescence

Message non lu par zeltron » 13 sept. 2009, 18:33

me revla pour la suite avec d'autres formes de filaments moins courantes

Les lampes à filament droit :
filament lynolite.jpg
c'est le cas typique des tubes lynolites , tubes encore utilisés pour les meubles de salles de bains et les vitrines, et qui sont presque toujours dépolies ou opalisés (les exemplaires en verre clair comme la photo sont rares) ce type de filament et de montage a été utilisé sur quelques rares lampes tubulaire à culot classique B22 (disparues)
(avantages : éclairage diffu et en longueur, mêmes utilisations que les tubes fluorescents sans nécessiter de ballast ...inconvénients : fragiles, mauvais rendement , et souvent faible durée de vie , généralement encore plus courte que les lampes à incandescence standard ou rondes ordinaires !)

les lampes à filament en zig-zag :
filament en zig-zag.jpg
Filament à simple spiralage, montage pour les lampes haute et étroites , ancien type de montage qui étais utilisé pour les flammes (pour lustres, imitation de bougies) abandonné car compliqué , et remplacé par les filaments en feston pour les simple spiralage, ou en arc pour les doubles spiralages
(avantages et inconvénients à peu pres identiques aux filaments en feston)

les lampes à filament en "V" :
filament en V.jpg
ce type de filament et de montage étais utilisé sur les petites lampes à basse tension (24V) de fabrication ancienne, a simple spiralage (généralement remplacé par des filaments droits et courts en double spiralage sauf pour certaines lampes de camions ou ce type de filament et de montage est encore utilisé pour améliorer leur résistances aux vibrations )

les lampes à filament a plat et réflecteur interne :
filament a plat .jpg
ce type de lampe à filament à plat , de forte puissance, compliqué à réaliser, mais intéressante pour produire un faisceau précis, étroit, et de luminosité uniforme, est réservé aux lampes d'éclairages de scènes (projecteurs de théatre , de plateau de cinéma, poursuites) et aux appareils de projection (projecteurs de diapositives ou de films ) la forme étroite et le réflecteur permettent d'obtenir une lumière homogène et directive, et la configuration a plat permet de mettre le filament rigoureusement perpendiculaire aux lentilles ou au film pour des raison de nettetée , lumière qui est ensuite focalisé par un système optique , avec des lentilles , souvent pourvu de réglages plus ou moins complexe pour régler laa netteté et l'angle du faisceau (comme un "zoom" d'apparei photo)
(avantage : forte puissance lumineuse, lumière précise et directive , possibilité d'obtenir une bonne uniformitée et nettetée ...inconvénient : chauffent énormément du fait de la forte puissance de la lampe et de la lumière concentré , au point qu'un refroidissement par ventilateur soit indispensable , nécessite un centrage rigoureux, lampes assez délicates et fragile, faible durée de vie)

zeltron
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par zeltron le 13 sept. 2009, 21:11, modifié 2 fois.

zeltron
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 3298
Enregistré le : 15 oct. 2006, 20:05
Localisation : planète terre
Contact :

Re: Formes des filaments des lampes à incandescence

Message non lu par zeltron » 13 sept. 2009, 18:46

Pour compléter : encore un type de lampe à filament inusuel:

La lampe à filament à étages multiples:
filament étages multiples.jpg
Ce type de lampe , a filament simple spiralage long et à construction renforcée , et soutenu par de nombreux crochets sur 2 étages (ou parfois 3) a , a peu de choses près, les mêmes applications que celles à filament en feston, elles étaient utilisé sur les feux tricolores de carrefour ( fabrication abandonnée)


Toujours à propos de filament , on pouvais trouver des lampes flash, à l'usage des photographes , ne comportant aucun de types de filaments précédents , mais remplies d'une pelote de paille de magnésium
lampe-photoflash-2.jpg
Ces lampes étaient à usage unique , un filament primaire mettais le feu à la pelote de magnésium qui brulais en emmettant une vive lumière tres blanche , mais ne durant q'une fraction de seconde (temps pendant lequel étais prise la photo), apres quoi il fallais changer la lampe (on devais faire au préalable soigneusement ses réglages, et y réfléchir à deux fois avant de déclencher , pour ne pas gaspiller ses lampes et faire des photos ratés !)
Ce type de lampe qui tien à la fois de la lampe à incandescence, et d'un "engin pyrotechnique" du fait de son mode de fonctionnement et du fait qu'elle ne serve qu'une fois ... a été complètement détroné par le flash électronique

pour plus de détails, voire:
http://www.forum.led-fr.net/forum/viewt ... 9&start=60

Attention : si vous trouvez ce type de lampe , ne la mettez pas bêtement dans une lampe de chevet ou de bureau ! vous risquez : et d'une d'être ébloui ! et de deux , d'avoir détruit une lampe devenue introuvable !

remarque : le topic donné en lien contient des "égarements" et "hors sujets" bien indépendamment de ma volontée ...

zeltron
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

K-RK-S
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 676
Enregistré le : 20 nov. 2007, 20:28
Localisation : Essonne

Re: Formes des filaments des lampes à incandescence

Message non lu par K-RK-S » 24 déc. 2009, 12:04

C'est intéressant de voir les différents types de filaments dans les lampes ! Y'en a c'est une vraie broderie !
Led Power

jC_Omega
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 904
Enregistré le : 10 août 2008, 09:45
Contact :

Re: Formes des filaments des lampes à incandescence

Message non lu par jC_Omega » 24 déc. 2009, 15:51

oui cool :)

je supose que tu connais ces lampe 'tube" sovietique très connus :

petite question surprise quel est leur nom (ou plutot la marque) ( je connais la réponse ^^ ) ?

Image
Mes projets perso :
Image

zeltron
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 3298
Enregistré le : 15 oct. 2006, 20:05
Localisation : planète terre
Contact :

Re: Formes des filaments des lampes à incandescence

Message non lu par zeltron » 26 déc. 2009, 21:42

Bonjour,

ce sont des tubes dit "nixie", ancètres des afficheurs numériques genre 7 segements à LED , ces afficheurs contiennent diverses électrodes découpés selon les formes a afficher, en général 10 électrodes métalliques pour les chiffres et une virgule ou deux points ,enfermé dans une ampoule de verre remplie d'un mélange gazeux a base de néon, a basse pression .
On en trouve aussi avec des symboles physiques et mathématiques ( des +, -, *, / , lettres grèques ...)

L'affichage d'un chiffre se fait par allummage de l'électrode ayant la forme du chiffre voulu, par appliqcation d'une tension, assez élevée (100 à 200V ...) , pour ioniser le gaz autour de l'électrode.
Les décodeurs spécifiques utilisé , genre 7441 en TTL , ont des sorties a transistors haute tension a collecteur ouvert reliés aux cathodes de chaque chiffre ou symbole a afficher, et l'alimentation doit délivrer 2 tensions :
-5V pour la logique TTL
-100 à 200V pour les tubes nixies

Sur les types normaux, le nombre de sortie est assez grand (les chiffres 0 à 9 , la virgule , ou deux points, et le commun, nécessitent 11 à 12 sorties) sur les types dits "biquinaires" on a "deux communs" et deux groupes de chiffres par sortie , (d'ou 2 fois moins de sorties )
les tubes de la photo sont vraisemblablement biquinaires puisque monté sur supports "B9A" (qui n'ont pas 12 sorties)

Ces tubes sont généralement (mais faiblement) radioactifs , de petites doses d'isotopes radioactifs sont introduits pour faciliter l'amorçage , il est normalement précisé dans l'emballage que ces tubes ne doivent pas être jeté a la poubelle avec les ordures ménagères , mais faire l'objet d'un tri et d'un recyclage spécifique , et donc être remis dans un point de collecte adéquat (comme pour les radiographies médicales, ou les réveils a aiguilles lumineuses ...) ou être renvoyé au S C P R I .

Ces tubes ne sont pas dangereux en usage normal , mais Il ne faut pas les casser (les substances normalement enfermés et dont les radiations sont arrêté par le verre , se retrouverais alors dans l'atmosphère environnante ...)

zeltron

CaZaE
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 629
Enregistré le : 01 janv. 2009, 18:48
Contact :

Re: Formes des filaments des lampes à incandescence

Message non lu par CaZaE » 27 déc. 2009, 00:46

Oo franchement super intéressant se post !

Zelt t'es vraiment une encyclopédie !


En tout cas j'ai vraiment apprécier le passage sur les nixie !

Merci Zelt
Http://ULPprepa.free.fr
Le site des prepa lumières unique au monde
__________________________________________________________________________________
Image

zeltron
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 3298
Enregistré le : 15 oct. 2006, 20:05
Localisation : planète terre
Contact :

Re: Formes des filaments des lampes à incandescence

Message non lu par zeltron » 27 déc. 2009, 11:23

Bonjour,

merci (au passage, caZaE , un clic droit sur l'image, puis sur "propriétés" donnais déja des éléments de réponse ...tres facilement !)

a propos de tubes afficheurs numériques, et pour en revenir a la lampe à incandescence, voyons un autre ancètre d'afficheur, celui ci sans radioactivitée, ni gaz toxique , ni terres rares ... Mais a filaments

Le "numitron" :
c'est un afficheur , sous ampoule de verre, et à 7 segements comme ceux à LED, mais les segements représentant les chiffres sont des filaments , comme ceux d'une lampe d'éclairage à incandescence...
Ils n'avaient pas les inconvénients des tubes nixies , tel que grand nombre de sorties, haute tension d'alimentation, substances nocives, complexitée des circuits ...
Mais avaient d'autres défaut dont la fragilitée, la faible durée , et l'échauffement
En proportion, un tube nixie peut durer 20 000 h et plus ...(on en trouve encore en état de marche sur des équipements obsolètes qui on tourné 8h par jour pendant plus de 30 ans ) n'est pas fragile (puisque ne contenant ni filament ni semiconducteurs, mais somme toute que de la tole découpé et des gaz ...) et ne chauffent pas (on peut les toucher en fonctionnements , un tube nixie allummé reste quasiment froid)

Un tube "numitron" afficheur 7 segements à incandescence "Appollo DA 2010
apollo-da2010-flat-lit.jpg
avantages:
-le nombre de sortie est moindre (8 ou 9 ) les circuits sont plus simples
-la tension d'alimentation est basse (en général 5V, comme la logique TTL )
-l'absence de substances toxiques ou radioactives (sans danger ni risque de pollution si on le brise ..Enfin bon, c'est pas Tchernobyl !)
inconvénients:
-la fragilitée (du fait de l'emploi de filaments fins ceux ci peuvent se déformer ou rompre facilement)
-la durée de vie limitée (comme les lampes d'éclairage, apres quelques milliers d'heures leurs filaments grillent ...)
-l'échauffement (de part leur principe la majeure partie de l'énergie est gaspillée en chaleur...)

pour voire d'autres tubes afficheurs nixie, numitron, et d'anciennes technologie , d'avant les LEd et les LCD , voire:

http://www.sphere.bc.ca/test/nixies2.html

pour mieux voire certains filaments de lampes d'éclairage proprement dites et revenir aux lampes de ma collection:

http://www.forum.led-fr.net/forum/viewt ... 6&start=30

zeltron
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

jC_Omega
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 904
Enregistré le : 10 août 2008, 09:45
Contact :

Re: Formes des filaments des lampes à incandescence

Message non lu par jC_Omega » 30 déc. 2009, 10:33

CaZaE a écrit :Oo franchement super intéressant se post !

Zelt t'es vraiment une encyclopédie !

ouai Zelt, tu est vraiment incollable, je suis sur que ca doit être impossible de te trouvé une lampe que tu ne connais pas
Mes projets perso :
Image

Répondre