Création d'un plafonnier à LEDs.

Questions techniques d'ordres générales ou un peu plus poussées...
MERCI DE NE PAS CRÉER UN DOUBLON DANS LA RUBRIQUE SUPÉRIEURE.
Termi87
Administrateur
Administrateur
Messages : 3629
Enregistré le : 09 juil. 2006, 21:20
Localisation : Limousin

Re: Création d'un plafonnier à LEDs.

Message non lu par Termi87 » 07 oct. 2014, 20:37

spydemon a écrit :Termi87, je vois dans le topic du forum que tu as mis en lien ici que tu utilises un simulateur pour tes tests. Comment s'appelle le logiciel ?

Je suis en ce moment même en train d'essayer d'élaborer un nouveau circuit pour ma lampe, mais je ne trouve que des simulateurs web incomplet, ou LTSpice que je n'arrive pas encore à maitriser correctement.

Merci d'avance.
Salut,

je ne voyais pas ce que tu entendais par simulateur, mais en fait tu parles du logiciel qui me sert à faire les schéma, et, simuler. C'est proteus ISIS.

Très bon logiciel payant.

Concernant un petit truc que j'ai lu parmi vos discussion : tu demandes si il est réellement important de mettre condensateurs (filtrage) avec les LM317, si on a une tension continue en entrée ?
Pour moi, je te dirais que ce n'est pas indispensable, et je ne crois pas l'avoir fait d'ailleurs dans mon montage fourni en lien, car justement j'ai une tension continue en entrée déjà. Les collègues du forum me contredirons peut être.
Après, ça ne coûte rien à mettre, il faut juste bien faire attention au sens de branchement des condensateurs, qui sont polarisés. (un + et un -, différent selon les modèles de condensateurs (pas forcément du même côté je veux dire).

Bonne soirée.

Re: Création d'un plafonnier à LEDs.

Publicité

Publicité
 

Gérard
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 1157
Enregistré le : 12 avr. 2012, 21:58

Re: Création d'un plafonnier à LEDs.

Message non lu par Gérard » 11 oct. 2014, 14:04

spydemon a écrit : À part pour les résistances, c'est ce que j'ai fais dans le schéma précédent, non ? :)
D'ailleurs en parlant de la résistance de limitation de courant, je devrait en prendre une de combien ? Vu que dans ce schéma, nous avons 7 LEDs en séries avec une tension de fonctionnement comprise entre 3 et 3.4V, plus un LM317 dont la tension entre l'entrée est la sortie est d'au moins 3V, il nous faudrait une alimentation de : 3.4 * 7 + 3 = 26.8V, or il n'y en a une de 24V uniquement. Est-il vraiment nécessaire de rajouter des résistances de moins d'un ohm ?

Merci d'avance. ;)
Si la somme des tensions directes des LED (+ 3V pour le 317) vaut 26,8V, alors 24V ne suffit pas pour allumer les LED.
Il faut que la tension d'alimentation soit supérieure à la valeur de 26,8V ou alors, il faut réduire le nombre de LED.
Mettre une résistance est obligatoire.

Gérard
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 1157
Enregistré le : 12 avr. 2012, 21:58

Re: Création d'un plafonnier à LEDs.

Message non lu par Gérard » 11 oct. 2014, 14:08

Termi87 a écrit : Salut,

Concernant un petit truc que j'ai lu parmi vos discussion : tu demandes si il est réellement important de mettre condensateurs (filtrage) avec les LM317, si on a une tension continue en entrée ?
Pour moi, je te dirais que ce n'est pas indispensable, et je ne crois pas l'avoir fait d'ailleurs dans mon montage fourni en lien, car justement j'ai une tension continue en entrée déjà. Les collègues du forum me contredirons peut être.
Après, ça ne coûte rien à mettre, il faut juste bien faire attention au sens de branchement des condensateurs, qui sont polarisés. (un + et un -, différent selon les modèles de condensateurs (pas forcément du même côté je veux dire).

Bonne soirée.
C'est là que je ne suis pas d'accord avec toi. Ce n'est pas parce qu'on dispose d'une source continue qu'il ne faut pas mettre de condensateurs. Les 100nF de part et d'autre du régulateur (au plus près du régulateur entre entrée et masse d'une part et sortie et masse d'autre part) servent à la stabilité du régulateur et lui éviteront de se mettre à osciller en haute fréquence, ce qui nuirait à son bon fonctionnement.
Les 100nF (nanofarad) ne sont pas polarisés.


Gérard
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 1157
Enregistré le : 12 avr. 2012, 21:58

Re: Création d'un plafonnier à LEDs.

Message non lu par Gérard » 11 oct. 2014, 21:40

Termi87 a écrit :Merci pour la précision Gérard :)

Pas de quoi, c'était ma "BA" de la journée ... :mrgreen:

spydemon
Rang "1 LEDs"
Rang "1 LEDs"
Messages : 21
Enregistré le : 13 sept. 2014, 17:51

Re: Création d'un plafonnier à LEDs.

Message non lu par spydemon » 12 oct. 2014, 16:15

Bonjour. :)

Merci pour vos nouveaux retours. J'ai utilisé ISIS pour faire des simulations de mon potentiel circuit. Voilà ce que j'ai réussi à faire :

Le circuit de façon à obtenir le maximum de luminosité :

Image

Le circuit de façon à obtenir le minimum de luminosité :

Image

Ça commence à ressembler à quelque chose, non ? :)
Je ne suis juste pas sûr d'avoir correctement configuré les LEDs pour la simulation. Sur la fiche du produit, nous pouvons voir que les tensions de fonctionnement sont comprises entre 3 et 3.4V, pour un courant variant de 100 à 150mA. Je les ai donc configurées pour avoir un “forward voltage” de 3V dans le cas de la simulation avec le minimum de luminosité (courant à 101mA), et à 3.4 V dans l'autre (courant à 145 mA), c'est la bonne façon de faire ?

J'ai aussi fais des tests directement avec ISIS pour voir les valeurs des résistances. Je ne pense pas que ça soit une bonne façon de procéder, car au moindre problème de configuration du simulateur, j'aurai de fausses valeurs. Il faudra que je trouve ça par le calcul aussi un jour, histoire de confirmer tout ça avant de me lancer.

Il semble aussi nécessaire de faire attention à la puissance de fonctionnement de R3, car il peut potentiellement y avoir pas mal d'énergie a dissiper. C'est pas très pratique sachant que c'est à ce niveau que sera positionné le potentiomètre.

Bien que je ne comprenne toujours pas le rôle du potentiomètre avec une alimentation en courant continue (Gérard, tu dis que c'est pour éviter des oscillations à haute fréquences, sauf qu'en alimentation continue, la fréquence est nulle, non ? :-/), je l'ai quand-même mis dans le circuit. ;-)

Gérard
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 1157
Enregistré le : 12 avr. 2012, 21:58

Re: Création d'un plafonnier à LEDs.

Message non lu par Gérard » 12 oct. 2014, 22:17

Plusieurs choses :
- c'est un condensateur que tu as mis, pas un potentiomètre. Un régulateur peut dans certains cas défavorables se mettre à osciller, même s'il est alimenté en continu
- calcul des résistances de limitation du courant pour LED http://users.telenet.be/h-consult/elec/led.htm
- tu parles de 100 et 145mA, es-tu sûr que tes LED sont prévues pour cette intensité ?
- toi tu simules avec isis, mon simulateur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Platine_d'expérimentation
- R3 dans ton schéma fait parti de la boucle de régulation du 317, le courant qui la traverse est faible
- R2 doit être de 240ohm, valeur typique de la doc http://www.ti.com/lit/ds/symlink/lm117.pdf, voir schéma en haut de la page 2

Tu n'indiques pas la tension d'alimentation, elle doit être au minimum de 3 (tension mini IN/OUT du 317) + somme des tensions directes des LED + tension de la résistance de limitation (2V feront l'affaire)

Pour des essais, prendre la valeur théorique max des LED et le courant minimum, quand tu verras comment ça éclaire, tu ajustes la résistance.
Des essais en réel sont obligatoires pour avoir le rendu voulu. Il y a trop de disparités entre les LED, même si elles sont du même lot. Il faut éventuellement des résistances différentes d'une branche à l'autre.

Avec les courants que tu souhaites, il faut tenir compte de la puissance requise pour les résistances.
P = U*I
Ex : 2V, 100mA --> 200mW, prendre au moins une 1/2W
Et vu le nombre de branches, il faut un radiateur pour le LM.

spydemon
Rang "1 LEDs"
Rang "1 LEDs"
Messages : 21
Enregistré le : 13 sept. 2014, 17:51

Re: Création d'un plafonnier à LEDs.

Message non lu par spydemon » 13 oct. 2014, 10:09

c'est un condensateur que tu as mis, pas un potentiomètre. Un régulateur peut dans certains cas défavorables se mettre à osciller, même s'il est alimenté en continu
Effectivement, je voulais parler de condensateur, j'ai du avoir un lapsus. :mrgreen: Si c'est le régulateur qui se met à osciller, il ne faudrait pas plutôt mettre le condo à la sortie du régulateur ? Je pensais que c'était une petite protection contre les oscillations dues au secondaire du transformateur sur lequel le régulateur est branché (qui ne devraient pas être très grandes vu que j'aurai une alimentation spéciale LEDs.)
calcul des résistances de limitation du courant pour LED http://users.telenet.be/h-consult/elec/led.htm
Merci pour ton lien, il sera utile pour vérifier les calculs, si il permet de calculer des courants supérieurs à 50 mA. ^^ Mais je n'aime pas trop les choses « magiques » qui fournissent un résultat sans un minimum d'informations.
tu parles de 100 et 145mA, es-tu sûr que tes LED sont prévues pour cette intensité ?
Oui. C'est des leds fortes puissance. C'est indiqué sur la page caractéristique du produit.
toi tu simules avec isis, mon simulateur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Platine_d'expérimentation
Je ferai de-même avant la conception de mon circuit sur PCB. Le problème est que pour le moment, je n'ai aucun matériel. Il faut donc que je sache au moins quoi acheter.
R3 dans ton schéma fait parti de la boucle de régulation du 317, le courant qui la traverse est faible
Mais elle fait aussi partie d'une « ligne » directe entre l'alim à la sortie du régulateur et la masse. Même si le courant sortant effectivement de la patte ADJ est faible. Peut-être qu'augmenter la résistance directe de la « ligne » permettrait de réduire le courant la traversant ? Mettre R2 à 240 ohms permettrait de limiter le courant. Je ferais les tests, mais ça ne me parait pas déconnant.
Tu n'indiques pas la tension d'alimentation, elle doit être au minimum de 3 (tension mini IN/OUT du 317) + somme des tensions directes des LED + tension de la résistance de limitation (2V feront l'affaire)
Désolé, je n'avais pas remarqué que la tension de base ne figurait pas sur le schéma. Celle-ci est de 24V.
Avec les courants que tu souhaites, il faut tenir compte de la puissance requise pour les résistances.
Effectivement. j'y penserai ! ;-)

Termi87
Administrateur
Administrateur
Messages : 3629
Enregistré le : 09 juil. 2006, 21:20
Localisation : Limousin

Re: Création d'un plafonnier à LEDs.

Message non lu par Termi87 » 13 oct. 2014, 18:42

Salut,

j'apporte quelques précisions :

Je crois me souvenir que les Résistances autour du LM317, donc, la R2 et R3, servent à "régler" le LM. Elles servent à régler la tension de sortie du LM. Par conséquent, elles doivent être calculées en conséquence de ce que l'on souhaite.

Je crois aussi me souvenir (voir ma réalisation et mon lien à base de LM317 et 3 potentiomètres), que le LM bouffe environ 1V. C'est à dire que pour 12V reçu, tu en auras pas 12 en sortie, mais moins. A vérifier dans le Datasheet du LM317..., mais ça n'a pas d'importance je pense pour toi, ton montage ayant 24V...

Concernant le condensateur, il ne peut que être utile. En effet, les alimentations continue ne sont pas toujours top. Pour avoir fait quelques études avec un Oscilloscope, certaines alimentation ne lisse pas parfaitement le courant, qui, à la base, est alternatif. Donc, ce petit condensateur se chargera de ça aussi, un peut, en plus d'aider au fonctionnement du LM.

Dernière chose, concernant les calculateurs, n'hésites pas à regarder ce tuto est les liens fournis :) : viewtopic.php?f=82&t=571

Gérard
Rang "6 LEDs"
Rang "6 LEDs"
Messages : 1157
Enregistré le : 12 avr. 2012, 21:58

Re: Création d'un plafonnier à LEDs.

Message non lu par Gérard » 13 oct. 2014, 22:03

Le LM fonctionne parfaitement si la tension entre IN et OUT est d'au moins 3V.
Dans la doc, il est indique que la résistance entre OUT et ADJ doit être de 240ohm (220 est normalisée et fait l'affaire). La résistance entre le point commun R240/ADJ et la masse va définir la tension de sortie. Si cette résistance est nulle, la tension de sortie sera de 1,25V (valeur typique du LM317.
Si tu calcules une résistance pour une tension de sortie donnée, il ne faut pas trop se soucier de la tension IN/OUT (mini 3V à ne pas oublier), en effet, si la tension voulue en sortie est par ex de 12V et la tension d'entrée de 24V, les 12V restants se retrouveront aux bornes du LM.

Concernant le refroidissement du LM, la puissance qu'il dissipera sera W = U * I
avec U : tension IN/OUT et I courant de sortie fourni par le LM.

Pour les condensateurs :
en entrée : 100nF et 100 à 470µF
en sortie : 100nF et 10µF
avec ces valeurs, le LM fonctionnera parfaitement

Répondre